Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Du côté des clichés

Une porte romaine en Allemagne ?

30.1.2020 Du côté des clichés 0 Commentaire
Capture d'écran 2020-01-30 17.41.38

La plus imposante des portes romaines se trouve en Allemagne !

Le saviez vous ? Sinon on vous l’apprend : Trèves fut une capitale de l’Empire Romain (bien avant sa “chute”)

Tout comme ces “Gaulois” hirsutes imaginés au 19e siècle, une bonne partie des habitants de la Germanie –  réputés bien plus hirsutes encore - étaient profondément romanisés, pour partie déjà avant la conquête des Gaules par César.

Que de bobards nous a-t-on raconté, histoire de nous faire imaginer des différences, des spécificité et des racines particulières….

En réalité la modernité de l’Antiquité était romaine et toute l’Europe suivait plus ou moins le mouvement,… un peu comme notre globalisation que d’aucuns appellent “américanisation”, alors qu’elle est une production quasiment universelle. Vercingétorix était habillé en Romain, tout comme Arminius, le Vercingétorix des Allemands….

Et Charlemagne le sera aussi (point de cheveux longs, ni barbe fleurie !), lui qui voulait – comme tant d’autres après lui – rétablir l’Empire Romain. Et même les fans de Napoléon se rêvaient en toge romaine, dans des palais néo-classiques.

Capture d'écran 2020-01-30 17.56.35

Nota bene :

L’article, évoque les “invasions barbares” qui mirent fin à l’Empire,… encore un mythe tenace que l’archéologie moderne a totalement démenti. Mais la vraie histoire des historiens nous apprend que la plupart des armées germaniques qui se sont éparpillées sur le territoire romain étaient des armées auxiliaires de l’Empire, au service de l’Empereur, sous le staut de l’”Hospitalitas” (*), majoritairement stationnés dans l’Empire, et qui, de temps à autre, allaient batifoler méchamment dans les campagnes pour “se payer sur la bête” quand la solde de l’Empereur était trop rikiki,… une manière propre à ces soudards mercenaires de faire la grève.

(*)   un système de cantonnement destiné à caserner les troupes germaniques sur le territoire de l’Empire romain issu du Code de Théodose

Les cavaliers germains de César tels qu’ils ont combattu les Gaulois sous Alésia,… ni hirsutes, ni barbares, simplement des mercenaires au service de Rome / Photo Wikipedia – Adsek


Allez voir aussi dans “Archives” d’autres articles susceptibles de vous intéresser.



0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *