Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Perspectives

Une autre façon de regarder notre histoire commune

18.3.2017 Perspectives 0 Commentaire
Dans le trésor extraordinaire de la Princesse de Heuneburg : Fibules plaqué or découvertes et pendentifs / Crédits : © Krausse et al./Antiquity.
Dans le trésor extraordinaire de la Princesse de Heuneburg : Fibules plaqué or découvertes et pendentifs / Crédits : © Krausse et al./Antiquity.

Sous nos pieds, les surprises d’une culture européenne oubliée.

L’histoire européenne n’est pas telle qu’on nous la raconte. Oubliez donc les contes et légendes de notre narration historique nationale qui met les Celtes dans la seule Gaule romaine et son reliquat dans les péninsules petites et grandes bretonnes.

Pour tout revoir de fond en comble,… ou presque, prenez 29 minutes de votre précieuse vie pour écouter l’émission “Dans la chambre funéraire de la princesse d’Heuneburg” diffusée sur France Culture dans le magazine de l’archéologie, “ Carbone 14”.

Elle vous emmène dans une fouille au coeur de cette Gaule qu’était pour les romains l’Europe continentale, au nord de la péninsule italique. Vous êtes au coeur de l’univers celte réel dont le foyer central se trouve quelque part entre Rhin et Danube moyen, le long du haut Danube, à la confluence des échanges entre le Nord et Sud, Ouest et Est européen,… en Allemagne du Sud.

Le site de Heuneburg

Reconstitutions de maisons celtiques à Heuneburg / Photo Ulf

Reconstitutions de maisons celtiques à Heuneburg / Photo Ulf

Nous sommes au 5e siècle, à Heuneburg, sur le haut Danube, qui est (pour l’instant et avant d’éventuelles futures cruelles révisions) une des premières grandes métropoles de l’Europe continentale.

Télécharger l’article Le site de Heuneburg sur Wikipédia

Reconstitution d'une vue d'ensemble /crédit LepoRello (Wikipedia)

Reconstitution d’une vue d’ensemble /crédit LepoRello (Wikipedia)

C’est dans cette ancienne ville fortifiée, que l’on a fouillé la tombe d’une grande princesse, la Princesse dite de Heuneburg.

L’opulence et la richesse dont atteste cette tombe prestigieuse vous fera réviser votre logiciel historique. Vous allez oublier l’image des profondes “forêts germaniques”, sans cesse re-forgée depuis Tacite, par 20 siècles de propagande nationale qui voulait sans cesse nier la profonde connexion entre Nord et Sud et entre Est et Ouest européens, tout ce qui avait déjà fondé l’Europe, bien en amont du Christianisme.

Résumé sur le site de France culture :

Les trésors d’une princesse de l’Europe celtique, découverts dans la chambre sépulcrale d’un gigantesque tertre princier, mis en évidence dans le Bade Wurtemberg (Allemagne) et daté du début du VIe avant notre ère.

On l’attendait depuis longtemps, les spécialistes de la protohistoire, de l’Europe celtique, en rêvaient. Que contenait la chambre sépulcrale de ce gigantesque tertre princier, mis en évidence dans le Bade Wurtemberg (Allemagne) et daté du début du VIe avant notre ère ?

La toute britannique Antiquity, revue internationale, vient de l’annoncer : après six années de fouilles en laboratoire, la chambre funéraire contenait ce que l’on dénomme désormais « la princesse de la Heuneburg ». Agée d’une trentaine d’années, elle repose dans ses plus beaux atours, parée de fourrures. Avec elle, l’accompagne dans l’au-delà son cortège de bijoux d’or, d’ambre, ou d’objets issus de contrées exotiques et lointaines… Preuves que, dès le VIe siècle avant notre ère, les femmes jouaient, déjà, un rôle capital au sein de l’élite sociale…

Une fouille exemplaire et une technique révolutionnaire

Grues-550x438

L’extraction de bloc de terre contenant la tombe / Crédits : © Krausse et al./Antiquity.

Pout fouiller méthodiquement cette tombe de la Princesse de Heuneburg, on a “simplement” enlevé le bloc de terre où elle était enfermée pour le transporter dans un laboratoire à l’abri des intempéries. Et la fouille a pu commencer dans le confort d’un volume tempéré et sans risque d’impact extérieur quelconque. 


logo inrap

 

Allez voir aussi dans “Archives les autres articles de la Rubrique


 


0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *