Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Perspectives

S’inspirer du courage d’un grand précurseur

9.1.2018 Perspectives 0 Commentaire
Capture-d’écran-2016-06-16-à-14.14.02

Voici soixante dix ans disparaissait l’Abbé Franz Stock

Il fut un de ces hommes exceptionnels qui ont su sauvegarder et animer la flamme de la paix entre nos peuples au pire moment de notre histoire commune.

Dans le discours des voeux aux autorités religieuses, au Palais de l’Elysée, le 4 Janvier 2018, Président de la République a évoqué le rôle du père Franz Stock :

Et cette année 1948, ce fut aussi celle de la mort du père Franz STOCK qui  fit tant pour le rapprochement entre Français et Allemands,…. Tous les échos de 2018 seront ceux de la réconciliation et ils nous conduiront à éclairer éclairer le travail qui sera le nôtre, indispensable durant l’année qui vient….

(On trouvera le texte intégral de cette allocution en cliquant sur ce lien / l’extrait est à retrouver en bas de la page 4)

Au moment où l’Europe retentit de nombreux cris haineux des nationalismes renaissants et qu’en même temps  elle s’affaiblit du scepticisme de bon nombre d’entre nous, il est plus urgent que jamais de cultiver la mémoire de tous ceux qui n’ont jamais voulu jeter l’éponge.

Beaucoup d’entre nous doutent de l’efficacité de nos efforts. Il est vrai que le travail associatif franco-allemnd peut parfois évoquer le tonneau des Danaïdes. Puisse l’action du Père Franz Stock – hélas trop tôt interrompue par une mort précoce – nous inspirer et nous faire comprendre que rien n’est vain ni inutile dans nos efforts pour consolider les liens d’amitiés entre nos deux pays et nos deux sociétés.

Pour partager cet optimisme obstiné, voir les différents articles consacré à l’Abbé Franz Stock sur ce site, dont  Mémoire de Franz Stock : un couple franco-allemand exemplaire .

Pour aller plus loin, il vous suffit d’écrire “Abbé Franz Stock” dans la barre “chercher” en haut à droite de la page d’accueil.

Pour faire partager l’exemple inspirant de l’Abbé Franz Stock et commémorer les 70 ans de sa dispartition :

A noter sur votre agenda

Stock mémoires

Présentation du Journal de Guerre – Ecrits inédits de Franz Stock

Mercredi 17 janvier 2018 à 19h à l’Institut Marc Sangnier / Salle de réunion du Sillon, le mouvement de Marc Sangnier (1873-1950). – 38 boulevard Raspail, Paris, 7e -  M° Sèvres Babylone

Présentation par Stéphane Chmelewsky et Jean Pierre Guérend des Amis de Franz Stock

Franz Stock a participé au Congrès de Bierville organisé l’été 1926 par Marc Sangnier : La Paix par la jeunesse, rassemblant 6000 jeunes venus de de 23 pays différents. Franz Stock, 22 ans,  décide de s’engager pour la paix…

Devenu curé de la paroisse allemande de Paris en septembre 1934, Franz Stock participe avec de jeunes allemands jusqu’en septembre 1939 aux « Rencontres internationales » organisées à Bierville par Marc Sangnier.

En 1941, Franz Stock, curé de la paroisse allemande à Paris, accepte de l’Occupant la mission de visiter les prisons françaises du Cherche-midi, de Fresnes et de La Santé, à la condition de ne pas porter l’uniforme de la Wehrmacht. Un an plus tard, c’est lui qui accompagne au Mont Valérien, jusqu’aux poteaux d’exécution, les condamnés à mort, résistants ou otages, juifs, chrétiens, communistes…

Son Journal est publié pour la première fois par les Editions du Cerf 

les-editions-du-cerf-logo

Aller sur le site des Editions du Cerf   


Allez voir aussi dans “Archives” d’autres articles susceptibles de vous intéresser.



0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *