Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Réussites

Réunir des acteurs de la science et de la culture

4.1.2015 Réussites 0 Commentaire
Capture d’écran 2014-12-26 à 23.57.33

Au service des relations académiques et culturelles, avec ténacité.

En juin 2008 la Générale Madré fondait l’association “Heidelberg Alumni France” (HAFR), la section française de Heidelberg Alumni International, le réseau des anciens étudiants de la Ruprecht-Karls-Universität. La Générale Madré est diplômée de cette prestigieuse université, la plus vieille université allemande (1386). Traductrice et interprète, auteur de nombreuses traductions, elle a donc tout naturellement vécu la relation franco-allemande en son centre. Cela explique probablement – autant que son volontarisme créatif – la qualité et l’intensité de son engagement, ainsi que sa réussite.

En enrichissant le réseau mondial des alumni de la plus vieille université allemande (1386) de l’une des premières sections européennes, son initiative élargissait également le champ des relations françaises de l’université de Heidelberg depuis longtemps jumelée avec l’université Montpellier (en parallèle du jumelage entre les deux villes). Et, plus largement, au delà des activités courantes d’animation du réseau français des alumni de l’université de Heidelberg, ce type d’organisation complète utilement le dispositif des  échanges académiques et culturels entre institutions. A ce titre la Générale Madré a participé à plusieurs reprises à l’organisation et l’animation des relations franco-allemandes académiques sous forme de rencontres et colloques entre chercheurs et universitaires allemands et français.

La HAFR est membre de la FAFA. La création et l’animation d’une section française des alumni de l’université de Heidelberg s’inscrit donc aussi dans une volonté plus globale d’oeuvrer à la rencontre des deux sociétés.

A ce titre, son action devrait également pouvoir inspirer nos associations pour explorer des voies nouvelles d’actions franco-allemandes, des projets de rencontres en coopération avec les milieux universitaires afin d’élargir le rayon d’action des jumelages et enrichir la rencontre des deux sociétés civiles.


Une reconnaissance officielle du Ministre de la culture

C’est l’occasion de l’ouverture du Colloque scientifique franco-allemand “Nouvelles représentations de la  vie en biologie et en philosophie du vivant” organisé par le HAFR, que François Scheer, Ambassadeur de France, a remis à la Générale Madré les insignes de chevalier dans l’Ordre des Arts et Lettres à Madame en présence de nombreuses personnalités du franco-allemand dont, en particulier, Bernard Eitel Recteur de l’Université de Heidelberg. Cette distinction récompense « les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde. »


Le colloque scientifique franco-allemand “Nouvelles représentations de la vie en biologie et en philosophie du vivant

Dans le cadre du dialogue franco-allemand entre chercheurs sur le sujet “La recherche scientifique entre structures nationales et responsabilité globale” (le 25 novembre à l’ambassade de l’Allemagne) le HAFR, partenaires de cette manifestation franco-allemande, avait organisé un colloque de chercheurs français et allemands au siège du DAAD, Hôtel Duret-de-Chevry à Paris. Les débats sur la recherche des sciences de la vie et de la philosophie visaient à approfondir, à partir de cette rencontre, la transdisciplinarité et la mise en commun des approches biologiques et philosophiques, pour l’examen de questions que la biologie contemporaine rend actuelles : l’imbrication vie-mort (la biologie de la mort cellulaire programmée), l’inanimé et le vivant (la biologie synthétique), jeunesse-vieillesse-plasticité de l’espérance de vie (biologie du vieillissement, immortalisation cellulaire), le vivant, le corps humain et le mouvement (neurophysiologie de la perception, théorie des neurones miroirs).

Les stagiaires chez Madame l'Ambassadeur

La générale Madré aux côtés de l’Ambassadeur de la République fédérale, Madame Suzanne Wasum-Rainer, toutes deux entourées des stagiaires de l’université de Heidelberg en cursus à Sciences Po de Paris, un exemple remarquable du franco-allemand et de la rencontre entre les générations.

Téléchargez ici Deutsch-französisches wissenschaftliches Kolloquium – 25.11.2014 , le compte rendu de cette journée par la Présidente du HAFR


Pour en savoir plus sur Heidelberg Alumni International : 

Aller sur le site Alumni de l’Université de Heidelberg

Le réseau des anciens étudiants de la Ruprecht-Karls-Universität a été créé en 1996. Heidelberg Alumni France créé sur la proposition du Recteur de l’université en 2000, groupe tous les diplômés français de l’université de Heidelberg et fait partie du grand réseau international des alumni existant aujourd’hui : HAUS (Heidelberg Alumni USA), HAK (Heidelberg Alumni Kanda), HAIT (Heidelberg Alumni Italy), HAIN (Heidelberg Alumni India), etc.


Heidelberg Alumni International a besoin de votre appui :

Si vous connaissez des anciens étudiants de la Ruprecht-Karls-Universität de Heidelberg éventuellement ignorant de cette association ou si vous avez une idée de la façon, dont on pourrait aller à la rencontre des anciens étudiants et les informer, écrivez un mail à Heidelberg Alumni International

Les ressources du réseau allemand des Alumni

Experts, candidats ou entreprises, vous pouvez tirer profit des opportunités de carrière que vous offre l’Alumniportal Deutschland, des propositions et offres d’emploi dans le monde entier et bien plus encore.

Pour vous mettre en réseau avec des alumni issus de 180 pays de la planète, trouver et entretenir des contacts, participer à des discussions et échanges passionnants dans plus de 800 groupes, allez sur le Portail des organisations alumni allemandes 


Les grands réseaux allemands de soutien à la recherche universitaire internationale

La fondation Humboldt 

La Fondation Alexander von Humboldt (Alexander von Humboldt-Stiftung) est une fondation allemande pour la promotion de la coopération internationale dans le domaine de la recherche scientifique. Elle facilite des séjours de recherche de scientifiques étrangers en Allemagne, et soutient les contacts scientifiques et culturelles qui en résultent.

La Fondation finance des programmes de bourses sur concours pour des scientifiques titulaires du doctorat et particulièrement pour des séjours de recherche en Allemagne de scientifiques étrangers pour une période de six mois à deux ans. La Fondation accorde également de nombreux prix à des scientifiques de renommée mondiale comme le Prix Humboldt. Le financement est assuré par le gouvernement de la République fédérale d’Allemagne. Le siège de la fondation est à Bonn-Bad Godesberg.

Aller sur le site de la Fondation Humboldt

Le DAAD  (Deutscher Akademischer Austauschdienst / Office allemand d’échanges universitaires) 

Le DAAD est une association de droit privé dont les membres sont les établissements d’enseignement supérieur allemands ainsi que les représentants de leurs étudiants. Il a pour mission de promouvoir la coopération universitaire entre l’Allemagne et l’étranger grâce, en particulier, à des échanges d’étudiants, de chercheurs et d’enseignants.


0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *