Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Bonnes lectures

Les “Français d’Allemagne”

19.5.2022 Bonnes lectures 0 Commentaire
Capture d’écran 2022-05-19 à 12.27.38

Un ouvrage de Hélène Engels-Perrein

(couverture : une reproduction des armoiries des FFA qui se trouvait devant le Bureau de la place de Baden-Baden)

En avril 1945 les troupes françaises franchissent le Rhin et entrent en Allemagne. C’est le début d’un épisode unique dans l’Histoire française et allemande.

Arrivée en Allemagne comme armée d’occupation, l’armée française, à l’expiration de celle-ci en 1955 continue, à la demande du Gouvernement Fédéral, à y demeurer comme Force de Stationnement, et quittera en 1999 le territoire allemand en tant que Force Alliée et amie.

Durant plus d’un demi-siècle la France a contribué à la reconstruction de la RFA.

Elle a remodelé le paysage urbain du sud-ouest d l’Allemagne de par un vaste programme de constructions immobilières destinées à ses personnels militaires et civils, généré d’importants flux financiers dans son économie, participé, sur le plan politique et culturel à sa démocratisation, collaboré sur le plan militaire. Et surtout les Forces Françaises en Allemagne ont contribué au rapprochement entre les deux pays et à l’amitié franco-allemande.

Plus de trois millions de Français, militaires (dont un million d’appelés), personnels civils et familles ont séjourné, plus ou moins longtemps, sur le territoire fédéral, relevant de la seule autorité du Général Commandant en Chef des Forces Françaises en Allemagne sis à Baden-Baden. Pour eux la France y a implanté toutes ses administrations y compris ses syndicats et recrée un cadre de vie aussi proche que possible de celui de la métropole. Est née ainsi une société originale et spécifique, ne demeurant ni en France ni en Allemagne, dont les membres ont été désignés, faute de mieux, par un rapport parlementaire, de «Français d’Allemagne».

Et en 1999 c’est la décision unilatérale du gouvernement français du retour en Métropole des Troupes d’Allemagne qui met fin à cette période si particulière dans l’histoire française et allemande.

Pour éviter que les FFA ne tombent dans les oubliettes de l’Histoire, cette étude retrace leur historique en s’appuyant largement sur les souvenirs et témoignages de leurs anciens membres.

Elle s’adresse à tous ceux qui ont servi et vécu en Allemagne, parfois trois générations successives durant. Car tous ont gardé, en dépit de leur dispersion géographique et des années écoulées, un sentiment d’appartenance à une même communauté.

Mais elle intéresse aussi les historiens et les germanistes, dans la mesure où, à part ma thèse sur «La présence militaire Française en Allemagne de 1945 à 1993» il n’existe à l’heure, du fait de la dispersion des archives, aucun travail d’ensemble sur le sujet.

Elle comporte également douze cartes

L’autrice, Hélène Engels-Perrein, est professeur agrégée d’histoire-géographie au lycée Charles de Gaulle de Baden-Baden (en 2002).

ISBN : 978-2-343-25251-3

Editions L´Harmattan

A commander dans toutes les librairies / au prix de 22,50 €.



0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *