Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Perspectives

L’atout “Con­fé­ren­ces” pour drainer un public nouveau

17.3.2015 Perspectives 0 Commentaire
Exemple d'écho dans la presse (ici à Heillecourt aux environs de Nancy)
Exemple d'écho dans la presse (ici à Heillecourt aux environs de Nancy)

Ils étaient près de 130 per­son­nes qui rem­plissaient la Maison du Temps Libre de Heille­court le 12 mars 2015 au soir. Au der­nier mo­ment il a fal­lu vi­der la ré­serve des chai­ses pour aug­men­ter les ran­gées d’au­di­teurs. La presse était là et a cou­vert l’évé­ne­ment. Fait re­mar­qua­ble : le cor­res­pon­dant du jour­nal ré­gio­nal était res­té pour sui­vre la con­fé­rence et a même re­cueilli les réac­tions du pu­blic qui se pres­sait au buf­fet du verre de l’ami­tié pour clô­tu­rer la soi­rée. L’adjoint aux Re­la­tions In­ter­na­tio­na­les Eu­ro­péen­nes et Transfron­ta­liè­res de la Maire de Nan­cy (M. Jean-Michel Berlemont) était venu en voi­sin cu­rieux. Le pré­si­dent de l’Union Ré­gio­nale de Lor­raine de la FAFA (Pierre Oger) avait fi­nan­cé le pot de l’ami­tié… Bref, Gé­rard Ca­lais, le Pré­si­dent du co­mi­té de ju­me­lage Heille­court-Neuho­fen ne pas bou­dait pas son plai­sir de constater la réus­site de  sa stra­té­gie de mo­bi­li­sa­tion du pu­blic lo­cal au­tour du ju­me­lage et de la con­nais­sance du voi­sin al­le­mand.

Dans la foulée, il annonçait pour le 20 mai une conférence sur la Sarre. La présentation originale de Hans Herth a été très appréciée. Si beaucoup d’auditeurs, très actifs dans les jumelages, éraient déjà bien informés, la conférence a permis un nouvel éclairage sur des aspects méconnus de la réalité allemande.

Ces Ate­liers “pour mieux se com­pren­dre avec nos voi­sins al­le­mands” re­lè­vent d’une dé­mar­che stra­té­gi­que pour élar­gir lo­ca­le­ment le cer­cle des cu­rieux du ju­melage et créer ain­si de nou­veaux con­tacts en vue du re­cru­te­ment de nou­vel­les for­ces ac­ti­ves.

Gé­rard Ca­lais n’est pas le seul à vou­loir trans­for­mer l’op­por­tu­ni­té “Con­fé­rence” en vé­ri­ta­ble ac­tion pro­gram­ma­ti­que sou­te­nue, avec une li­gne thé­ma­ti­que et un ca­len­drier ré­gu­lier. Par exem­ple, Jean-Mi­chel Prats qui anime le ju­me­lage du Chesnay (près de Ver­sailles) organise un pro­gramme très étof­fé de cy­cles de con­fé­ren­ces, dispose déjà d’une ex­pé­rience so­lide en la ma­tière et rem­plit bien ses sal­les.

Il va de soi que ce type de stra­té­gie at­teint mieux ses ob­jec­tifs si le “tick­et d’en­trée” des opé­ra­tions reste dans la li­mite des moyens dis­po­ni­bles, c’est-à-dire à la por­tée des mo­destes bud­gets des as­so­cia­tions de ju­me­lage.

C’est la rai­son pour la­quelle la FAFA a con­çu pour ses adhé­rents une pa­lette  de con­fé­ren­ces gra­tui­tes ! Seuls les frais des con­fé­ren­ciers (dé­pla­ce­ment + hé­ber­ge­ment si né­ces­saire,… au cas où on ne peut pas les lo­ger chez l’ha­bi­tant) sont à la charge des as­so­cia­tions (il n’est pas ex­clu de de­man­der une pe­tite par­ti­ci­pa­tion au pu­blic).


La "Maison du Temps Libre" à Heillecourt

La “Maison du Temps Libre” à Heillecourt

Aller sur la page consacrée au jumelage Heille­court-Neuho­fen sur le site de la Ville de Heillecourt (une commune de la périphérie de Nancy qui compte 5 691 habitants)


Le programme de la FAFA au service de l’animation de la vie associative

Allez sur la page “Con­fé­ren­ces” de ce site, dans la ru­bri­que “Nos ser­vi­ces” en cli­quant ici

et découvrez :

  • les conférences socio-économiques de Brigitte Lestrade,
  • la conférence témoignage sur le sort des enfants de la guerre de Francis Boulouart,
  • les conférences-débats du CERS sur L’Europe de Richard Stock
  • les conférences sociologiques et historiques de Hans Herth

Capture d’écran 2015-03-17 à 15.12.55

A Heille­court, le su­jet était “l’Al­le­ma­gne au delà des cli­chés“, un su­jet dont le su­ccès ne ta­rit pas.

C’est un jeu de questions-réponses avec la salle sur le thème des clichés. On croit connaître l’Allemagne, mais à l’épreuve des fausses réponses que donne la salle, elle prend la mesure de ses propres clichés. Les réponses donnent aussi des arguments utiles aux “militants” du franco-allemand.

Un autre sujet à succès (également en milieu scolaire) dans la série des conférences sociologiques et historiques de Hans Herth : “Les secrets de la “botte secrète” allemande : Le “Mittelstand” allemand” ou comment fonctionne le coeur de l’économie allemande ? L’Allemagne n’a pas de politique industrielle,… Mais elle a des industriels ! Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Comment fonctionnent-ils et comment fonctionne l’homo oeconomicus allemand en général, considérations sociologiques et historiques à l’appui.


0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *