Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Vu dans le franco-allemand

In memoriam André Desbois

9.3.2018 Vu dans le franco-allemand 0 Commentaire
csm_Andre_Desbois_09a0e554aa

André Desbois , président-fondateur de France-Allemagne Vétérinaire est décédé le 26 novembre dernier dans sa quatre-vingt treizième année. Il aura consacré pendant plus de quarante ans son inlassable activité au bénéfice de la vétérinaire franco-allemande. Il créa l’association en 1974, frappé qu’il avait été par les désastres des deux conflits entre nos deux nations et fut rapidement convaincu que seul le rapprochement entre nos deux grands pays pouvait aboutir à une paix durable en Europe.

Son action exemplaire montre qu’à côté des rapprochements initiés dans le cadre des jumelages et des activiés culturelles diverses, il est possible, dans la société civile, de multiplier les opportunités de se faire rencontrer des Français et des Allemands, en l’occurence – et entre autres – dans le partage d’une profession commune et les échanges fructueux qui peuvent en découler.

Il n’a pas compté son temps pour aboutir au résultat que certains d’entre-vous connaissent. En 1970, lors de la création de l’UEVP à Garmisch-Partenkirchen, à l’initiative des présidents Rémy Mornet et Horst Hagenlocher, il fut chargé de la relation franco-allemande.

En 1975 eut lieu la première assemblée générale de FDV à Lure, sous sa présidence. En 1981, à l’occasion d’une réunion des anciens élèves de l’École Vétérinaire de Lyon, André Desbois, craignant que la vie associative ne perde l’intérêt profond d’ordre moral qui était le sien, proposa au directeur de l’ENVL de jumeler l’école avec une unité d’enseignement vétérinaire allemande ; l’accord fut immédiat, ce fut avec l’École de Hanovre. Ce premier jumelage, célébré en novembre 1981, fut un grand succès. Puis ce fut le tour des jumelages Toulouse-Munich (1984), Nantes- Gießen (1986) et enfin Alfort-Berlin (1987). André Desbois obtint, grâce à quelques interventions du plus haut niveau, le financement d’un séminaire étudiant annuel par unité jumelée (premier séminaire à Nantes en 1985). Fut mis en place un fonds enseignement pour permettre à des étudiants de participer aux rencontres annuelles FDV. Tout fonctionna magnifiquement jusqu’à la mise en place des programmes Erasmus, l’Allemagne devenant soumise à un forte concurrence. Mais il est nécessaire de bien retenir qu’il y a toujours eu participation d’étudiants, même en nombre restreint, aux rencontres annuelles FDV et qu’ils se sont toujours pénétrés de cette nouvelle âme franco-allemande.

Avec l’action opiniâtre du Pr Hoffmann, de Gießen, une autre entité vit le jour en 2013, la FGS (French German Summer School), ou Université d’été franco-allemande, qui continue vaillamment son chemin, avec des programmes de très haut niveau, destinés aux doctorants et post doctorants. Ainsi se sont écoulées près de cinquante années de relations profondes, de travail commun, d’amitié et de nombre de mariages entre nos étudiants.

L’action d’André Desbois a été très justement récompensée par plusieurs décorations  : officier de la légion d’Honneur, commandeur dans l’Ordre national du Mérite, et surtout officier dans l’Ordre du Mérite fédéral allemand (Verdienstorden der Bundesrepublik Deutschland), plus haute distinction de RFA.

Capture d’écran 2018-03-09 à 19.15.32

A notre connaissance, il n’existe qu’une seule autre structuration similaire à celle des Vétérinaires qui relides professionnels de part et d’autre du Rhin : l‘Association des Juristes Français et Allemands (AJFA) qui s’efforce de promouvoir les relations professionnelles et personnelles entre juristes allemands et français. Depuis 1953, elle organise des réunions biennales communes de trois à quatre jours alternativement en Allemagne et en France ensemble avec son partenaire allemand, la Deutsch-Französische Juristenvereinigung (DFJ). 

Allez voir aussi dans “Archives” d’autres articles susceptibles de vous intéresser.


 


0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *