Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Bonnes lectures

Dimension sociale de l’Europe et responsabilité franco-allemande

20.10.2019 Bonnes lectures 0 Commentaire
logo-ifri_0

Intéressante réflexion

L’Ifri vient de faire paraître en ligne sur son site le neuvième papier du Groupe Daniel Vernet (anciennement Groupe de réflexion franco-allemand) en collaboration avec la Fondation Genshagen sous le titre « La dimension sociale de la politique européenne : un nouveau domaine de responsabilité franco-allemande ».

Pendant des décennies, l’intégration européenne a négligé la politique sociale. En conséquence, l’Union européenne n’est pas considérée comme un acteur crédible dans ce domaine. Dans sa 9e prise de position, le Groupe Daniel Vernet soutient la nécessité d’un renforcement de la dimension sociale du projet européen. Face à ce défi, la France et l’Allemagne doivent contribuer à l’élaboration d’une approche européenne.

Le groupe Vernet

Capture d'écran 2019-10-20 17.00.07

Anciennement Groupe de réflexion franco-allemand, il a été fondé à l’automne 2014 à l’initiative de la Fondation Genshagen ; soutenu depuis 2015 par le Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l’Institut français des relations internationales (Ifri), il compte une vingtaine de membres français et allemands issus de la recherche, de l’économie, des médias et d’autres domaines connexes.

Les membres du Groupe Daniel Vernet se rencontrent à intervalles réguliers à Genshagen et Paris pour discuter de l’avenir de l’Europe et des relations franco-allemandes. Le Groupe s’appuie sur une analyse commune pour adopter des recommandations concrètes, suggérer des actions et développer des thèses qui sont publiées ensuite dans un document commun. Selon les thématiques abordées, ses conclusions s’adressent aux politiques, aux diplomates, à des groupes cibles spécifiques ou à un public plus large. L’objectif du Groupe Daniel Vernet est d’apporter une impulsion au débat pro-européen en France et en Allemagne.


Allez voir aussi dans “Archives” d’autres articles susceptibles de vous intéresser.



0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *