Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Achives A propos...

…de l’arrivée prochaine du nouvel ambassadeur d’Allemagne

31.3.2015 Achives A propos... 0 Commentaire
Capture d’écran 2015-03-31 à 12.07.25

Un grand merci à Son Excellence Madame Susanne Wasum-Rainer

Jamais le titre de “Excellence” n’aura été à ce point approprié. Tous ceux qui ont approché l’Ambassadeur Suzanne Wasum-Rainer, ou simplement assisté à l’une de ses apparitions publiques, garderont le souvenir d’un personnalité dont l’autorité  s’impose d’abord par une simplicité chaleureuse, tant au contact immédiat que dans les  échanges.

Madame Wasum-Rainer a fait de son mandat à Paris un temps d’excellence du franco-allemand. En particulier, elle a su étendre l’action diplomatique franco-allemande à une relation constante et attentionnée avec la société civile. Nous lui serons à jamais reconnaissant de l’évidence avec laquelle elle nous a manifesté son soutien et sa sympathie.

Au centre, Madame Susanne Wasum-Rainer à notre dernier Congrès à Dijon : chaleur et émotion.

Au centre, Madame Susanne Wasum-Rainer lors de notre dernier Congrès à Dijon : chaleur et émotion.

D’abord juriste et surtout grand serviteur de l’Etat, membre discret du gotha de la diplomatie allemande, sa nomination avait surpris. Raison de plus pour admirer sa performance : elle a su tenir son programme largement au delà de la promesse formulée dans l’interview qu’elle donna au Monde lors de sa prise de fonction en début d’été 2012 : “Ma tâche principale ne consiste pas à sauver l’euro. Je vais essayer d’expliquer l’Allemagne aux Français. Comme le dit Laurent Fabius, “un Allemand n’est pas un Français qui parle allemand”.  Je vais aussi essayer d’expliquer l’importance de la relation entre les deux pays. Je suis convaincue qu’il n’y a pas de modèle allemand mais qu’il y a un modèle franco-allemand.”

Téléchargez l’article du Monde :  Susanne Wasum-Rainer : de l’émotion dans le franco-allemand (LE MONDE GEO ET POLITIQUE du 12.07.2012). Cet article est également une très bonne synthèse de son profil et de sa carrière diplomatique, en particulier au service de la relation privilégiée entre Israël et la République fédérale.

Fille d’un viticulteur de Bacharach (Rhénanie-Palatinat), elle avait vécu dès son enfance et de très près ce “modèle franco-allemand“, dans le cadre du jumelage de sa ville natale avec Santenay en Bourgogne (Côte-d’Or). Il date de 1959, avant le Traité de l’Elysée donc ! Elle garde encore à Santenay les relations privées nouées par sa mère. C’est dire la proximité naturelle de Madame Wasum-Rainer avec nos jumelages et leurs préoccupations, loin de la politique, proches du cœur.

Le 3 mai 2014, l’Ambassadeur avait participé à la célébration solennelle du 55e anniversaire des jumelages de Bacharach avec Santenay et Overijse en Belgique.

Voir à ce propos l’article du CIDAL


Bienvenue à Nikolaus Meyer-Landrut  

Le successeur de Madame Wasum-Rainer est un jeune cinquantenaire : Nikolaus Meyer-Landrut (né en 1960), depuis 2011 conseiller de la Chancelière aux affaires européennes.

De longue date grand spécialiste des affaires européennes, cet historien de formation avait défendu sa thèse de doctorat à l’Université de Cologne en 1988 avec un sujet franco-allemand éminement “La France et l’unité allemande“.

Qui plus est, il parle un excellent Français et a su séduire une française avec laquelle il élève quatre enfants franco-allemands.

Ce sont autant de promesses d’une succession pleinement réussie.

Nous lui souhaitons la bienvenue et avons hâte de faire sa connaissance.

 


0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *