Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

A propos...

…à propos d’une grande perte pour le Franco-Allemand

26.11.2018 A propos... 0 Commentaire
0Brette

Le Général Jean-Louis Brette nous quitté

Le monde du Franco-Allemand et, en particulier, la Région Bourgogne-Franche-Comté et le Land de la Rhénanie-Palatinat sont en deuil d’une des grandes figures de l’amitié entre nos deux pays. Le mardi 20 novembre, le Général Jean-Louis Brette ne s’était pas relevé d’une chute récente et nous a quitté brutalement, mais paisiblement à l’âge de 89 ans le mardi 20 novembre. Il a été inhumé le 25 novembre 2018 au cimetière de St Léger sur Roanne (la cérémonie religieuse a eu lieu en la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon).

Il laisse derrière lui son épouse Geneviève et une famille nombreuse (ses 5 filles, ses 4 gendres, ses 16 petits-enfants et 11 arrières petits-enfants).

Nos condoléances les plus sincères à la famille et aux proches. Nous garderons en notre mémoire son engagement sans failles, sa hauteur de vue, son humanité et, aussi, son sens de l’humour.

N’hésitez pas non plus à relayer l’information aux personnes qui l’ont connu.  Et si vous souhaitez adresser un dernier message, à lui ou à sa famille, n’hésitez pas à contacter par mail son petit fils Jérémy Alvado-Brette  qui transmettra à son épouse et à l’ensemble de la famille.

Une carrière exceptionnelle 

Capture d’écran 2018-11-26 à 13.47.46

A l’apogée de sa carrière, Général de corps d’armée depuis 1987, il avait pris le commandement des Forces Françaises en Allemagne et du 2e corps d’armée le 1er mai 1985, une fonction éminemment franco-allemande qu’il quittera le 24 juin 1989 pour partir prendre une retraite bien méritée.

Un dévouement infaillible à l’amitié franco-allemande

A l’issue de sa carrière militaire brillante et exceptionnelle, il a fait profiter de ses compétences, de son expérience et de son engagement de nombreuses associations de la société civile, tout particulièrement au service de la réconciliation, de l’amitié et de la coopération franco-allemande au sein de l’Europe. Il a permis à des milliers de jeunes et d’adultes de se rencontrer, d’apprendre à mieux se connaître et de s’apprécier. Une contribution exemplaire au rapprochement entre nos deux pays et à une Europe des citoyens.

En particulier, il fut le Président de l’Union de Coopération Bourgogne-Rhénéie-Palatinat (UCBRP), une Union régionale d’associations- franco-allemandes particulièrement active et également puissante par le nombre impressionnant de ses adhérents qu’il anima durant neuf longues années, de1991 à 2000

Durant son mandat, il avait associé l’UCBRP à notre Fédération et ces liens nous avaient conduit à l’organisation commune avec son successeur, Madame Françoise Elloy, de notre 59e Congrès Franco-Allemand à Dijon (2014), notre rencontre franco-allemande annuelle à laquelle il avait activement participé dans l’un des quatre ateliers consacrés à la recherche de pistes d’améliorations des activités culturelles de nos associations.

Il enrichissait également de sa présence active et de ses conseils d’autres organisations vouées à la relation franco-allemandes, dont, en particulier, les deux associations membres de notre fédération, la Fédération Nationale des Anciens des Forces Françaises en Allemagne et en Autriche. (FNAFAA) et de l’Association Française des Décorés du Mérite Allemand (AFDMA) dont il était le Président d’Honneur après avoir été l’un de ses cofondateurs et le Président pendant de nombreuses années (son successeur et actuel Président est le Général Bertrand-Louis Pflimlin, ancien commandant de la Brigade Franco-Allemande de 1999 à 2001)

Logo

logoAvecafdmawhiteJ-269x300


Document

Le général Jean-Louis Brette, ancien stagiaire au CIPCG de Jeanne d’Arc, à Philippeville, en 1958, raconte quel témoin pour les générations à venir fut le général Marcel Bigeard   


Allez voir aussi dans “Archives” d’autres articles susceptibles de vous intéresser.


 

 

 

 


0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *