Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Achives A propos...

…à propos du 200e anniversaire d’un chant de noël qui a conquis le monde.

24.12.2018 Achives A propos... 0 Commentaire
Foto: Joe Buckingham Creative Commons 2.0
Foto: Joe Buckingham Creative Commons 2.0

Un chant de Noël dont l’ori­gine est mé­con­nue  

1815 : L’Eu­rope panse les plaies des guer­res meur­triè­res et dé­vas­ta­tri­ces me­nées par Na­po­léon.

Un malheur ne venant jamais seul, l’Europe va su­bir les con­sé­quen­ces d’une ca­tas­tro­phe cli­ma­ti­que provoquée par l’ex­plo­sion, en avril 1815,du Tambo­ra, un vol­can si­tué sur la pe­tite île in­do­né­sienn­e de Sumbawa.

L’assombrissement du ciel déclenchera des pluies in­ces­san­tes plu­sieurs mois du­rant, des tempé­ra­tu­res es­ti­va­les de 13 et 15 de­grés Cel­sius et même des ge­lées en plein mois de juillet, puis les inon­da­tions ca­tas­tro­phi­ques du dégel. La maigreur des récoltes se doublera du pour­ris­se­ment des céréales et du dépé­ris­se­ment du bé­tail.

Les prix des cé­réa­les flambent, l’appau­vrissement, la fa­mi­ne et le dés­es­poir touchent une large part de la population.

En 1816, le jeune prê­tre Jo­seph Mohr écrit un poème char­gé de toute sa nos­tal­gie des temps meilleurs. Deux ans plus tard, le 24 dé­cem­bre, il pro­pose à son ami Franz Xa­ver Gru­ber, ins­ti­tu­teur et or­ga­niste, de le met­tre en mu­si­que. Le même soir «Stille Nacht! Hei­lige Nacht !» sera en­ton­né à la fin de la messe de mi­nuit, en l’église d’Obern­dorf, une petite localité proche de Salz­burg.

Mohr la joue sur sa gui­tare et la chante de sa voix de té­nor en duo avec la voix de basse de Gruber.

Joyeux Noël à tous ! 

Un article paru dans la Neue Züricher Zeitung (en allemand) raconte par le détail comment ce chant universel a conquis les monde.

Pour télécharger cet article, clic ici : Wieso «Stille Nacht! Heilige Nacht!» zum erfolgreichsten Weihnachtslied der Welt wurde | NZZ 


Allez voir aussi dans “Archives” d’autres articles susceptibles de vous intéresser.



0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *