Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Formations professionnelles franco-allemandes

Le besoin des entreprises en personnels aptes à s’intégrer dans l’économie franco-allemande sont immenses. Les carrières offertes aux jeunes y sont nombreuses. Cette rubrique est destinée à présenter l’offre adaptée d’organismes spécialisés, tels que  la Chambre de Commerce Franco-Allemandes CFACI (qui collabore également avec l’OFAJ) et du Secrétariat Franco-Allemand pour les Echanges en Formation Professionnelle (SFA) qui vise à développer  la mobilité des jeunes en formation professionnelle.


Les formations franco-allemandes proposées par la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie 

Membre de la FAFA, la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie (AHK) occupe l’avant-poste  du domaine des formations franco-allemandes proposées tant aux professionnels et futurs professionnels qu’aux entreprises. L’AHK a ainsi développé des partenariats et des projets indispensables au développement de l’économie franco-allemande :

La page du service Formations de l’AHK vous informe sur le programme des formations proposées par l’AHK :

  • Test WiDaF,
  • Test WiDaF Basic,
  • Séminaires,
  • Cours de langues,
  • Formation commerciale,
  • Formation en alternance,
  • MBA

et donne accès à la sous-rubrique Partenaires et projets de l’AHK où figure la liste des institutions de formations (avec leur page net) avec lesquels l’AHK a conclu un partenariat et développé des projets communs.


DFS_SFA_Logo

Le Secrétariat franco-allemand pour les Echanges en Formation Professionnelle (SFA)

En 2005, l’Allemagne et la France ont souhaité une augmentation sensible des échanges entre les deux pays, témoignant ainsi de l’intérêt majeur porté au dispositif en réaffirmant la nécessité de promouvoir plus encore la mobilité des jeunes en formation professionnelle. Le conseil des ministres franco-allemand du 26 avril 2005 a ainsi fixé une augmentation de 50% d’ici 2010 du nombre des bénéficiaires de ces échanges.

A mi-parcours, cet objectif est dépassé puisque ce nombre s’établit en 2008 à 3700 bénéficiaires, en augmentation de 61% par rapport à 2005. Les années 2009 et 2010 seront donc consacrées à la consolidation de ces progrès pour atteindre un total de 5000 bénéficiaires.

Base conventionnelle

Le Secrétariat franco-allemand (S.F.A.), qui a son siège à Sarrebruck, a été créé suite à l’accord instituant un programme d’échange de jeunes et d’adultes en matière de formation professionnelle initiale et continue, signé le 5 février 1980 entre la République française et la République fédérale d’Allemagne.

Objectifs

Le SFA a pour principale mission de promouvoir et d’accompagner les projets de partenariat entre les établissements de formation professionnelle en France et en Allemagne.

Chaque projet de partenariat repose sur la réciprocité et doit répondre aux objectifs principaux que son programme souhaite privilégier :

  • Contribuer à une meilleure formation professionnelle dans les spécialités pour lesquelles des stages dans le pays partenaire se révèlent particulièrement enrichissants (connaissance des technologies utilisées, de la langue).
  • Améliorer la connaissance réciproque des systèmes de formation professionnelle et des réalités économiques et socioculturelles de chaque pays, et rapprocher les partenaires français et allemands, notamment les jeunes.
  • Créer les conditions les plus favorables à la mobilité professionnelle en Europe, en favorisant l’équivalence des diplômes de fin d’étude et en levant la barrière de la langue.

Organisation

Le SFA est sous le contrôle de la Commission franco-allemande d’experts pour les enseignements technologiques et la formation professionnelle qui fixe le programme d’échange, s’occupe de son suivi et de son évaluation.

Outre les délégués français et allemand au SFA, cette commission est composée du côté allemand du ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche, du ministère fédéral des Affaires étrangères, de la Conférence permanente des ministres de l’Éducation et des Affaires culturelles des Länder et des partenaires sociaux.

La partie française est représentée par le Ministère de l’Education Nationale, le Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social, le ministère des Affaires étrangères ainsi que par des représentants des organisations et branches professionnelles. L’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) siège également dans cette commission.

Conformément à l’accord instituant le secrétariat franco-allemand, celui-ci est financé du côté allemand par le ministère fédéral pour l’Éducation et la Recherche pour tout ce qui concerne la formation initiale et continue. Les échanges entre les lycées professionnels (Berufsfachschulen) et les lycées technologiques (Fachschulen) et les écoles professionnelles à plein temps du côté allemand sont financés par les Länder.

Du côté français, les échanges avec les lycées professionnels et technologiques sont financés par le Ministère de l’Éducation Nationale ; ceux avec les centres de formation d’apprentis et les échanges en formation continue sont financés par le Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social.

Pour plus d’information, le site du SFA

Adresse :
DFS/SFA
Secrétariat Franco-Allemand pour les échanges en formation professionnelle
Kutscherhaus,
Kohlweg 7
D-66123 Saarbrücken

Tél. : +49 (0)681-501 11 80 - info@dfs-sfa.org