Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Diplômes d’Allemand / Zertifikate

La certification d’allemand

Depuis avril-mai 2006, il existe une certification d’allemand conçue sur la base du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). Proposée à 8 400 élèves de troisième et de première année de second cycle général, technologique et professionnel, issus de plus de 600 établissements répartis dans 26 académies, elle a été étendue à plus de 20 000 élèves en 2009.

Cet investissement était indispensable, compte tenu de la demande sans cesse croissante de germanistes sur le marché du travail français.

Comme le prévoit le plan d’action pour la langue du partenaire, cette certification a été conçue sur la base du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL)

Elle est destinée aux élèves de seconde ainsi qu’à certains élèves de troisième en fonction de leur niveau de langue  au niveau B1 avec la possibilité d’obtenir une sortie au niveau A2 si le niveau B1 n’est pas atteint (A2 est le niveau exigé pour le socle) .

Pour obtenir un niveau, il faut réussir toutes les épreuves, dans l’ensemble des activités langagières. Il n’existe aucune compensation via le calcul d’une moyenne. Ainsi, si dans une des cinq activités langagières le candidat n’obtient que le niveau A2, la KMK lui attestera le niveau A2.

Cependant le Rectorat d’Académie délivre des attestations de réussite partielle pour les cas où les réussites par activité langagière sont indiquées.

L’Education Nationale offre la gratuité de cet examen. Il coûte 120 € dans un institut culturel allemand type Goethe Institut.

Utilité de la certification

Elle donne droit à un diplôme établi par la Conférence des ministres de l’éducation des Länder (KMK), l’équivalent allemand de l’Education Nationale en France. Ce diplôme est reconnu à l’échelle internationale et de validité permanente. Le niveau B1 permet de poursuivre ses études dans un établissement d’enseignement public en Allemagne. Il facilite également la recherche d’un stage ou d’un emploi en Allemagne. En France, il atteste du niveau d’allemand exigé lors de candidatures ou inscriptions dans des cursus de formation en lien avec la langue allemande.

Les épreuves

La certification évalue les compétences des élèves dans les cinq activités langagières auxquelles les élèves sont entraînées régulièrement en classe :

  • la compréhension de l’écrit
  • l’expression écrite
  • la compréhension de l’oral
  • l’expression orale en continu (monologue)
  • l’expression orale en interaction (dialogue)

Aucune préparation spécifique à cet examen n’est nécessaire pour des élèves qui ont normalement suivi le programme d’allemand dans le secondaire français.


Les examens d’allemand du Goethe Institut

Les certifications depuis le niveau  A1 pour les débutants, jusqu’à C2 pour les plus expérimentés ont une renommée internationale. Elles correspondent donc à l’ensemble des niveaux du Cadre européen de référence pour les langues.

Dans de nombreux pays, les diplômes délivrés ont valeur d’attestation de compétences auprès des employeurs et des établissements d’enseignement supérieur.

Voir la page Examens sur le site du Goethe Institut

La liste des centres d’examen en France 


Les tests WiDaF®

Proposés par la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie (le site de la CFACI) les tests WiDaF® sont des tests fiables et objectifs pour des personnes dont la langue maternelle n’est pas l’allemand. Il existe deux tests en ce qui concerne  la structure et le niveau linguistique

Le Test WiDaF® – test de référence allemand professionnel

Il est destiné à évaluer et certifier les compétences linguistiques des non-germanophones amenés à utiliser cette langue dans le contexte de leur activité professionnelle dans le domaine économique. : aller sur la page du Test WiDaF du site de la CFACI

Test WiDaF® Basic

Le degré de difficulté du test WiDaF® Basic est moins élevé et été conçu pour évaluer les compétences en allemand dans un contexte économique de façon plus générale. Ainsi, l’objectif est de mesurer les compétences du niveau débutant au niveau « utilisateur pré-intermédiaire » (décrit dans le Cadre Européen Commun de Référence pour les langues CECRL comme A1 à B1) : aller sur la page du Test WiDaF Basic du site de la CFACI) 


L’AbiBac

L’AbiBac (contraction de Abitur avec Bac) permet la délivrance simultanée du baccalauréat français et de l’Abitur.

Il a été créée par l’Accord intergouvernemental franco-allemand du 31 mai 1994. La coordination de ce dispositif relève de la compétence de la commission franco-allemande des experts pour l’enseignement général. Il est préparé dans les sections binationales “Abibac”.

Voir l’information sur le site du Ministère de l’Education Nationale 

Liste des établissements préparant à l’Abibac sur le site Eduscol 

Les enseignements

L’admission se fait en classe de seconde, en séries ES, L ou S.

Les élèves français suivent l’enseignement correspondant à leur série, à l’exception de l’histoire -géographie, matière pour laquelle l’enseignement est de 4 heures hebdomadaires, dispensé en allemand. Ils suivent également un enseignement de 3 heures hebdomadaires de littérature allemande, en allemand.

Les élèves allemands suivent l’enseignement en vigueur dans le Land où ils sont scolarisés, plus un enseignement d’histoire-géographie et de littérature française, en français.

Les programmes d’histoire-géographie et de littérature sont définis en commun par les autorités compétentes des deux pays.

Le diplôme

À l’examen, les candidats français présentent toutes les épreuves du baccalauréat de leur série, à l’exception de l’histoire et de la géographie qui font chacune l’objet d’une épreuve écrite en langue allemande. La note est prise en compte pour la délivrance du baccalauréat et de l’Abitur. Ils passent en plus une épreuve de littérature allemande, en langue allemande, qui n’est prise en compte que pour la délivrance de l’Abitur.

Pour obtenir la double délivrance, il est nécessaire d’avoir la moyenne dans l’ensemble des matières présentées dans le cadre du Baccalauréat et la moyenne dans les épreuves spécifiques (histoire-géographie et littérature).

Le taux de réussite est élevé : plus de 95 % des élèves inscrits, ont obtenu la double certification.

L’AbiBac donne accès de plein droit aux universités allemandes et françaises.