Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Pourquoi apprendre l’allemand ?

L’allemand, un atout pour réussir sa carrière !

Dans tous les métiers, au collège, partout l’allemand est un vrai “plus” pour réussir mieux que les autres.

L’allemand est la première langue maternelle parlée de l’Union Européenne et classée parmi les 10 premières langues du monde. Elle est l’une des trois langues officielles de l’Europe et est parlée par 32 % des Européens (devant le français à 28%).

Le quart des échanges français se fait avec les pays germanophones (3 fois plus qu’avec les pays hispanophones !). L’allemand est donc aussi l’autre langue des carrières professionnelles et de l’économie européennes. Avec l’anglais, c’est une langue basique dans le commerce et l’industrie. C’est pourquoi, l’allemand est la première langue demandée par les employeurs, après l’anglais. L’industrie allemande est le premier partenaire européen de la Chine. Pour partir en Chine il est souvent plus futé d’avoir d’abord l’allemand dans sa panoplie.

Capture d’écran 2014-02-14 à 18.39.08

Extrait de l’”Argumentaire pour l’Allemand” (voir rubrique “Promotion de l’allemand”)

Il n’y a pas de métiers spécifiques où l’allemand est plus important qu’ailleurs : les pays et régions germanophones d’Europe (surtout l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse Alémanique, le Luxembourg) représentent le quart de la clientèle des industries françaises et une proportion proche parmi les touristes consommant en France. Coiffeur en zone touristique ou manager “de haut vol”, restaurateur ou local, aucun métier n’est à l’écart de la densité des activités qui lient nos deux sociétés française et allemande.

Aller sur la page de ce site où télécharger l’Argumentaire pour l’Allemand 


Allemand + Anglais, deux langues complémentaires

Pour choisir les langues à l’entrée du collège, il n’y a qu’une seule question à se poser : Quelle autre langue avec l’indispensable anglais ?

L’idéal c’est anglais + allemand. Choisissez la complémentarité ! L’anglais est proche de l’allemand. Il est issu du vieil allemand que les anciens Saxons avaient apporté avec eux en venant du Nord de l’Allemagne.

Apprendre l’allemand facilite donc l’apprentissage de l’anglais et en améliore le niveau. Avec de nombreuses règles de grammaire communes, le poids des contenus à maîtriser en est diminué d’autant. C’est le bénéfice de la complémentarité des deux langues.

Vous avez le choix :

  • Soit l’allemand en langue vivante 2 en 4ème (ou dès la 5ème dans certaines académies)
  • Soit – et bien mieux – la filière bi-langue “anglais + allemand” en 6ème

Liens :
vers la page “Classes bi-langues” du Goethe Institut, pour vous informer sur l’enseignement de l’allemand en classes bi-langues des collèges.

vers le site de l’Association pour le Développement de l’Enseignement de l’Allemand en France (ADEAF) qui regroupe les professeurs d’allemand du secondaire.


Les nombreuses opportunités de formations professionnelles et universitaires franco-allemandes

Le programme franco-allemand d’échanges en formation professionnelle du SFA (Secrétariat franco-allemand pour les échanges en formation professionnelle à Sarrebruck), initié depuis 1980 sur la base du Traité de l’Elysée de 1963, est une étape marquante dans le développement de la mobilité internationale des jeunes en formation professionnelle.

A travers des séjours de groupe (d’un minimum de 3 semaines), le programme franco-allemand d’échanges de formations professionnelles fait bénéficier chaque année plusieurs milliers de jeunes d’enseignements professionnels, linguistiques et culturels et d’une expérience en entreprise dans le pays voisin. Le programme contribue à la formation d´une main d´œuvre qualifiée pour le marché de l´emploi international.

C’est au SFA que les établissements (écoles, entreprises, chambres consulaires) désireux de participer à un échange entre la France et l’Allemagne doivent adresser leur candidature pour réaliser leur projet.

L’Université franco-allemande (UFA est une institution universitaire binationale dotée de la personnalité morale. Fondée par l’accord intergouvernemental du 19 septembre 1971, elle agit à la tête d’un vaste réseau 180 établissements d’enseignement supérieur pour accueillir près de 5 000 étudiants français et allemands, toutes filières confondues et à tous les niveaux du LMD et propose ainsi de nombreux cursus internationaux, franco-allemands mais aussi européens (plus de 2 400 contrats de cursus communs lient ainsi universités françaises et allemandes).

Extrait de l'"Argumentaire pour l'Allemand" (voir rubrique "Promotion de l'allemand")

Extrait de l’”Argumentaire pour l’Allemand” (voir rubrique “Promotion de l’allemand”)

Les formations bi-diplômantes, reconnues en France et en Allemagne se déroulent au sein d’une promotion franco-allemande et se partagent entre les deux pays. Les étudiants reçoivent une bourse d’un montant de 270 € par mois pendant leurs semestres d’étude à l’étranger.

L’UFA a également développé une activité de soutien à la recherche à travers plusieurs dispositifs comme des collèges doctoraux franco-allemands, des écoles d’été ou des programmes de cotutelle de thèses.

À travers le Forum franco-allemand organisé tous les ans à Strasbourg et l’antenne de l’association Bernard Grégory qu’elle accueille (ABG-UFA), l’UFA se fixe pour mission de venir en aide aux étudiants et aux doctorants dans leur insertion sur le marché du travail.


On peut toujours rattraper le temps perdu !…

Si vous avez fait de l’anglais en classe, cela vous sera encore plus facile. Il existe une pléthore de moyens pour les adultes.


Lire sur le net : Les bons arguments du D-MOBIL