Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Les jumelages franco allemands

- La liste en ordre alphabétique du nom des villes allemandes : Deutsch-Französische Partnerschaften       

- Egalement sur wikipedia : Jumelages franco-allemands

- La liste en ordre alphabétique du nom des villes françaises sur le site de l’AFFCRE : Annuaire des villes jumelées
(Rubrique : Nos membres > Annuaire des villes jumelées > (dans Pays)  Allemagne >  Envoyer)

Voir aussi l’article de l’OFAJ 


Actualité des jumelages (extrait du site du Cidal)
Les villes jumelées françaises et allemandes cherchent actuellement à établir des coopérations tripartites et multipartites avec des partenaires européens ou des pays émergents.
Ces coopérations peuvent s’établir au niveau communal, départemental ou régional.
Elles peuvent être élargies aux pays frontaliers dans le cadre de projets régionaux, mais également aux États n’ayant pas de frontières communes avec la France et l’Allemagne, dans la perspective de coopérations thématiques susceptibles d’être soutenues par la Commission Européenne.
Elles peuvent aussi avoir pour objectif de développer des actions vers des pays en voie de développement qui permettent d’utiliser les expériences de chacun. Des opérations communes s’appuyant sur le volontariat des jeunes sont actuellement étudiées par la France et l’Allemagne.

Initiatives
La ville d’Osnabruck, jumelée à Angers, est à l’origine d’une initiative visant à renforcer concrètement les liens entre villes partenaires, grâce à l’échange de jeunes. Ces « ambassadeurs communaux » partent travailler pendant un an dans l’administration de la ville partenaire où ils sont en charge de tous les dossiers en rapport avec les jumelages. L’objectif de ce type de projet est d’inciter les jeunes à s’impliquer dans le développement des échanges et de rendre les liens entre villes jumelées plus concrets et plus vivants.

Base conventionnelle
Les accords de jumelage servent de base aux partenariats entre villes françaises et allemandes. Le site Internet du Conseil des Communes et des Régions d’Europe (CCRE) en fournit des exemples. Le premier accord de partenariat a été conclu entre Montbéliard et Ludwigsbourg en 1950. En France comme en Allemagne, les sections nationales du CCRE, l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) et le Rat der Gemeinden und Regionen Europas (RGRE), animent, depuis leur création, le mouvement des jumelages européens dans chaque pays et soutiennent les collectivités locales dans leur engagement en faveur de l’Europe du citoyen.

Objectifs
Inscrite à l’origine dans une perspective de réconciliation, la coopération communale dans le cadre des jumelages a pour objectif d’associer la société civile au processus de rapprochement franco-allemand, afin de rendre plus perceptible la coopération franco-allemande dans la vie quotidienne.
Deux collectivités locales s’associent pour agir dans une perspective européenne, confronter leurs problèmes et développer entre elles des liens d’amitié. Les jumelages offrent un vivier inestimable d’expériences et d’initiatives pour développer sur le terrain la citoyenneté européenne. Ils favorisent ainsi la coopération et la bonne entente entre les peuples et apportent leur contribution à l’unité de l’Europe.

Organisation
Les villes qui participent à ces activités organisent des échanges et des rencontres dans les domaines culturel, économique, touristique, humanitaire et sportif. L’une des priorités est l’organisation de rencontres entre jeunes, qui sont les acteurs futurs du rapprochement franco-allemand. Le site “www.afccre.org” fournit des informations variées sur ces activités qui sont souvent préparées en partenariat avec l’Office franco-allemand pour la jeunesse.
Il existe actuellement environ 2200 partenariats communaux entre la France et l’Allemagne.
Pour faire suite à la deuxième Conférence franco-allemande des collectivités territoriales qui s’était tenue à Berlin les 24 et 25 janvier 2006, des rencontres seront organisées le 14 mars 2007 à Leipzig en Allemagne sur les Agendas territoriaux.