Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Thème gartenTräume

“Il faut cultiver notre jardin”…franco-allemand

Il faut cultiver notre jardin“, la célèbre conclusion de Candide était une invite à prendre notre destin en main. Erich Kästner ajoutera plus tard “Wenn die Menschheit nur aus Gärtnern bestünde, gäbe es nie einen Krieg. Und keine Wüsten” (Si l’humanité était exclusivement composée de jardiniers, il n’y aurait jamais de guerre. Et aucun désert). Quant à Goethe, un grand amateur de jardinage, il taxait de fou l’homme qui, passé la cinquantaine, ne jardinerait pas…

Après cinquante ans de “couple franco-allemand”, la société civile doit plus que jamais jardiner le franco-allemand et prendre en main le rapprochement indispensable de nos cultures. Et puisque les jardiniers sont aux antipodes de guerriers, le thème du nouveau cycle de projets franco-allemands proposé par Fried Nielsen (1) : “gartenTräume” sous titré en Français “Lieux de vie & espaces de rêves” (2) devrait inspirer les spécialistes des échanges culturels que nous sommes.

Un rêve partagé, des pratiques à partager

Nos cultures sont peuplées de jardins et de jardiniers. Les aphorismes à la gloire du jardinage pullulent et jusqu’à la ferveur touristique de nos contemporains pour les jardins d’exception, tout indique que le jardin est un espace qui fait rêver toute l’Europe. Sous de multiples facettes – musicale, artistique, littéraire, historique et pratique – la culture européenne des jardins est un thème inépuisable d’échanges et de rencontres.

La palette des thèmes peut aller de la botanique à l’urbanisme, du privé au public, du scientifique au pratique. A chaque fois nous pouvons découvrir ce qui nous rend si différents et si semblables à la fois, les bonnes pratiques des uns et des autres et tout ce que nous disent nos jardins sur la nature et le fonctionnement de nos sociétés respectives.

Du voyage d’études à l’échange de bonnes pratiques entre équipes municipales, tout est bon dans le jardin pour inspirer l’activité des jumelages et nos associations culturelles.


(1) Ministre-Conseiller aux Affaires Culturelles près l’ambassade d’ Allemagne à Paris

(2) Organisé en coopération avec la Maison Heinrich Heine, le DAAD, l’Institut historique allemand, le Centre allemand d’histoire de l’art, la Fédération des associations franco-allemandes pour l’Europe (FAFA), l’École allemande internationale de Paris (iDSP) et de nombreux organismes franco-allemands dans toute la France, il impliquera également des partenaires français.


Aller sur la page gartenTräume/rêves de jardins du site du Goethe Institut

Télécharger le formulaire de dépôt de projet : Förderantrag Gartenträume


Exemples d’actions de membres ou partenaires de la FAFA


Maison de l’Europe des Yvelines

Téléchargez ici les documents de l’opération “Ateliers Paysagistes” et “Dîner débat : Jardins vivriers, du potager du roi aux jardins partagés” initiés par Regina Lecointe, la Directrice de la Maison de l’Europe des Yvelines et membre de la FAFA et UFAFA Ile de France.

Pour aller sur le site de la Maison de l’Europe des Yvelines 


Centre Franco-Allemand de Touraine

Le 6 juin le Centre franco-allemand de Touraine organisait, dans le cadre des Week-end 2015 “Des rendez-vous au jardin”, une conférence sur le thème “Jardinages allemands et français ou la nature vue aux prismes de nos deux cultures”. Le sociologue franco-allemand Hans Herth (et actuel président de la FAFA) y expliquait, exemples à l’appui que la façon de concevoir le jardin révèle une société et sa vision du monde, son rapport à la nature et à l’homme. De chaque côté du Rhin les ressemblances et les différences entre les jardiniers nous en disent long sur nos disparités cachées. Nos jardins respectifs permettent de mieux nous connaître pour mieux nous comprendre…

A voir dans le programme trimestriel (juin-juillet-août) du Centre franco-Allemand de Touraine , rubrique “Agenda”  / page 2 (télécharger la page du programme ici : Agenda 3e trimestre ou aller à la page du site Centre franco-allemand de Touraine)


URAFA (Union Régionale FAFA dans les départements du Nord)

10 jeunes Allemands et 10 jeunes Français se sont retrouvés durant une semaine au mois d’août pour développer leurs connaissances sur l’environnement grâce à un chantier de création artistique au naturel réalisé dans le jardin partagé ”  JARDIN ‘âge”. Le projet était un projet interculturel pour permettre à chacun de cultiver le jardin et son jardin et portait le titre “L’Europe s’invite dans notre jardin”.

Plus de détails en allant sur le blog de l’URAFA 


Envoyez-nous un descriptif de vos actions et projets gartenTräume, ils seront publiés ici.


Le lancement du cycle de projets « gartenTräume »

Quoi de plus approprié pour inaugurer ces « gartenTräume » que de planter un arbre ? C’est justement ce que l’École Allemande internationale de Paris (iDSP) avait prévu de faire.

Le mercredi 22 octobre 2014 à 10 heures, dans le cadre d’un projet pédagogique, l’attaché culturel de l’Ambassade Allemande de Paris, Monsieur Fried Nielsen et Madame Astrid Barbeau la Directrice de l’École Allemandeont planté un prunier venu d’Allemagne.

20141022gartentraeumebild

(© Prisca Martaguet )

A l’issue de cet évènement, Madame Lobenstein du Musée d’horticulture d’Erfurt a initié les 5èmes classes aux techniques d’impression naturelle.

20141022gartentraeumebild4

(© Prisca Martaguet )

Notons aussi qu’à la prochaine saison horticole, l’iDSP sera équipé d’un “carré gourmand pour abeilles”.

Lisez  l’article sur le site du CIDAL de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne qui relate l’événement


Envoyez nous vos projets

Le thème du jardin et du jardinage, comme expression culturelle, mais aussi comme pratique environnementale et sociale – urbaine ou non – est une mine d’idées de projets à mener dans le cadre des activités des Associations franco-allemandes. Elles sont partageables à la fois avec la population locale et avec les partenaires allemands, entre citoyens et entre personnels municipaux.

Jardiner ensemble et verdir son environnement, découvrir ensemble les jardins inattendus des autres, apprendre le jardinage les uns des autres, comparer nos jardins et nos esthétiques du jardin, rêver ensemble de nouveaux espaces verts… Envoyez nous vos projets. Inscrivez vous dans le programme gartenTräume et bénéficiez du logo de l’opération et de la synergie de la communication des publications sur les sites des partenaires de l’opération.

Logo Gartentraume - copie

Le logo des projets “gartenTräume”

Faites connaître vos  projets et réalisations à Sophie Hegemann au Goethe Institut à Paris

Mettez vos écoles et vos communes dans le coup, faites échanger entre écoles et entre responsables espaces verts : Programmes pédagogiques de restauration des jardins, jardiner en allemand, présenter des jardins en images, en films, au moyen de lectures, de conférences, de voyages, ou provoquer et organiser des rencontres d’échanges de bonnes pratiques pour verdir le pourtour de nos arbres de rue, installer des jardins de cuisine, végétaliser terrasses et balcons, toits et fenêtres,… les idées sont innombrables qui pourraient animer nos communes respectives.


Fried Nielsen : Souvenirs et rêves d’enfance au jardin

Fried Nielsen est né à l’extrême Nord de l’Allemagne, près de Husum, sous la frontière danoise : La Frise du Nord. Petit avant-dernier d’une lignée de 9 enfants, il a passé sa prime enfance dans le jardin qui s’étendait entre la maison du pasteur, son père, et le cimetière jardiné comme seuls les Allemands du Nord et les Scandinaves en ont le secret (1). Il a grandi dans ce jardin – un monde préservé ceint d’un grand étang avec une prairie parsemée d’agneaux – où il jouissait de la pleine liberté de rêver. Max, le jardinier du cimetière était son compagnon et son mentor. Il l’y a initié au secrets fonctionnements de la nature.

Plus il sent approcher l’âge, plus il se souvient de ce paradis d’enfance et, suivant l’injonction de Goethe, il est redevenu jardinier. Parfois il se plait à imaginer ce que pourrait re-devenir notre monde si, tous ensemble, nous plantions chaque année un arbre.

Il faut sans cesse réinventer la relation franco-allemande

Il est convaincu que notre culture européenne des jardins peut nous relier. Le jardinage est un plaisir tactile, chargé de senteurs, de couleurs et d’émotions. C’est une activité par nature pacifique et apaisante. Elle génère de l’esprit d’entraide et répugne aux problèmes. Elle nous rend la volonté de respecter l’environnement.

Fried Nielsen, un jardinier convaincu et convaincant (© Prisca Martaguet )

“Entre Allemands et Français il peut y avoir un amour commun du jardinage, un plaisir partagé de jardiner ensemble et de contempler ensemble ce que nous avons planté ensemble“.

Le jardinage franco-allemand serait alors un vrai défi pour nos associations franco-allemandes, pour apprendre à agir ensemble et faire agir autour de nous, une façon de ré-inventer notre amitié.

Mes souvenirs d’enfance au jardin sont irremplaçables. Souvent, j’ai  peur que les génération montantes ne retrouvent plus ce contact avec la nature. Les aider à retrouver ce contact et le tout en allemand”, ce serait faire d’une pierre deux coups” conclut Fried Nielsen qui ne perd pas de vue l’objectif principal de son action culturelle : la promotion de la langue allemande à l’étranger.


1) Pour tous ceux qui ont déjà flâné dans un de ces cimetières du Nord de l’Europe, ils auront certainement été marqués par ces décors de végétations foisonnantes, aux antipodes des ambiances minérales du sud


Lire aussi sur ce site :