Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Das Abend­brot (repas du soir)

Une sorte de gros goûter du soir

Les Alle­mands pré­fè­rent à la cuisine d­u ­soir à la française un repas­ plus “léger” :­ le Abendbro­t ­(littéral­ement : pain du soir). Il est con­som­mé le plus tôt pos­si­ble… au plus tard à 19 heu­res. Tôt au tra­vail, les Al­le­mands ren­trent tôt à la mai­son.

C’est une sorte de goû­ter ves­pé­ral où l’on a le choix pour gar­nir ses tar­ti­nes beur­rées en­tre une grande va­rié­té de char­cu­te­ries, pois­sons fu­més, fro­ma­ges, oeuf dur, cru­di­tés (to­mate, con­com­bre), le tout ac­com­pa­gné de force cor­ni­chons ai­gre doux, d’oi­gnons, pa­pri­ka, etc… Pour un Abend­brot fes­tif (en­tre amis, par exem­ple) la va­rié­té et la qua­li­té des gar­ni­tu­res à ta­rti­nes sera op­ti­male : on pas­se­ra du temps à con­tem­pler la ta­ble et à se de­man­der en­tre cha­que tar­ti­nes ce que l’on pour­rait bien choi­sir pour la sui­vante, une pe­tite res­sem­blance avec le mezzé orien­tal.

Ce re­pas qui, aux yeux des Fran­çais, n’en est pas un, n’exige au­cune vraie pré­pa­ra­tion (sauf une pe­tite sa­lade peut-être) : on dé­balle les dif­fé­rents com­po­sants que l’on dis­pose sur des as­siet­tes et pe­tits plats et cha­cun pré­pare ses ta­rti­nes sur une plan­chette de bois ou des petites assiettes. La vi­laine con­trainte du la­vage de la vais­selle est à l’ave­nant : en à peine quel­ques mi­nu­tes, tout sera lavé, sé­ché et ran­gé. Au plus tard, en­tre 19h15 ou 19h30, la ma­jo­ri­té des Al­le­mands ont toute la soi­rée de­vant eux.

Avec l’Abend­brot on boi­ra de la bière, du ci­dre ou du vin, voire du thé (plu­tôt au Nord).

Un Abend­brot ty­pi­que : vin rouge, ci­dre, saindoux d’oie, beurre, sau­cisse de foie, pain com­plet de sei­gle, sau­cis­son et fro­mage, oeufs durs, fro­mage blanc aux her­bes, sa­lade de ra­dis, to­ma­tes, ail, oi­gnons : un Abend­brot ty­pi­que / Pho­to Wi­ki­com­mons – Man­fred&Bar­ba­ra Aul­bac - See more at: http://www.fafapourleurope.fr/?page_id=5813&preview=true#sthash.hPTd1aTn.dpuf

Un Abend­brot ty­pi­que : vin rouge, ci­dre, saindoux d’oie, beurre, sau­cisse de foie, pain com­plet de sei­gle, sau­cis­son et fro­mage, oeufs durs, fro­mage blanc aux her­bes, sa­lade de ra­dis, to­ma­tes, ail, oi­gnons : un Abend­brot ty­pi­que
/ Pho­to Wi­ki­com­mons – Man­fred&Bar­ba­ra Aul­bac
- See more at: http://www.fafapourleurope.fr/?page_id=5813&preview=true#sthash.hPTd1aTn.dpuf

… puis en soirée, das Knab­bern

Alors que les Fran­çais vien­nent seu­le­ment de s’at­ta­bler pour un menu com­plet cui­si­né et chaud, au­tour des 20h, 20h30, voire 21h, les Al­le­mands ont déjà ou­blié leur Abend­brot. Ils ont chan­gé la nappe et sor­ti les ver­res à vin ou à bière et ou­vrent les bou­teilles. Soit des amis pas­sent pren­dre un verre, soit on al­lume la Ta­gesschau (le jour­nal té­lé­vi­sé en­tre 20h et 20h15). Au­tour de la ta­ble ou de­vant la ta­ble basse com­mence alors le gri­gno­tage, in­dis­pen­sa­ble ac­com­pa­gne­ment de la bois­son du soir : noix et noi­set­tes, mini-bret­zels, ca­ca­huè­tes, sticks,… tout est bon avec le vin ou la bière.