Fédération des Associations Franco-Allemandes pour l’Europe
Au service des associations franco-allemandes, faire lien et être plus fort ensemble

Achives A propos...

…à propos d’élus qui se mobilisent pour l’allemand

3.3.2017 Achives A propos... 0 Commentaire
Capture d’écran 2017-03-03 à 10.39.31

Une réponse encourageante.

La résolution du CA de la FAFA suite à notre congrès de Chambéry (*) avait été envoyée à différents élus français et européens par notre Secrétaire Général, Jacques Blaes.

Elle rappelait la nécessité de “renforcer, pendant toute la scolarité (dès le primaire, voire la maternelle, jusqu’à l’université) et sans interruption, l’apprentissage de l’allemand en France et du français en Allemagne….).

Nous enregistrons d’ores et déjà plusieurs réponses encourageantes, dont celle de Madame Sylvie Goulard qui nous signale la mobilisation des élus français et allemands et et son engagement personnel pour la cause de l’enseignement de la langue du partenaire dans nos deux pays.

goulard-pe

Sylvie Goulard, élue députée européenne dans la circonscription Ouest de la France

Nous reproduisons ci-dessous sa lettre :

Monsieur Blaes,

Merci d’avoir pris la peine de m’écrire. Malheureusement, mon agenda ne me permet pas de répondre à toutes les sollicitations.

Soyez en tout cas assuré du fait que je partage vos inquiétudes et votre souci de donner aux enfants et aux jeunes des outils de compréhension mutuelle

Je me suis mobilisée pour alerter les autorités françaises sur les conséquences néfastes de la suppression des classes bilangues, avec des collègues députés européens français et allemands en lançant un appel, mais aussi en formant un recours devant le Conseil d’Etat en France. Vous pouvez retrouver ce travail sur mon site internet http://www.sylviegoulard.eu/enseignement-de-lallemand-la-reforme-des-colleges-en-france/

Ce combat n’a pas encore porté ses fruits mais ce n’est pas perdu pour autant. Emmanuel Macron s’est d’ailleurs engagé à rétablir ces classes s’il est élu à la Présidence de la République.

Bien à vous,

Sylvie Goulard  


élèves d'allemand

Voici le début de la page dont Madame Goulard a indiqué le lien dans sa lettre

Un groupe de députés européens français et allemands lancent un appel en faveur de l’enseignement des langues étrangères et d’une éducation plus européenne

La confiance et la compréhension mutuelle sont essentielles à la construction de l’Europe unie. C’est notamment vrai pour la France et l’Allemagne, pays de traditions politiques et économiques diverses, dont l’entente est la pierre angulaire de l’Union.

Outre l’épanouissement personnel que représente cette ouverture, des jeunes bien formés, familiarisés avec la diversité culturelle de l’Europe auront également plus de chances de trouver du travail.

Membres du PE de différentes sensibilités et nationalités, nous invitons le gouvernement français à tenir compte des conséquences négatives que pourrait avoir, dans la réforme des collèges en cours, la suppression des « sections européennes » et des classes bilangues où l’apprentissage de l’anglais et de l’allemand est simultané.

Nous invitons également les autorités allemandes à soutenir l’apprentissage du français sur l’ensemble du territoire allemand.

C’est pourquoi nous nous joignons à l’appel du groupe d’amitié France-Allemagne de l’Assemblée nationale et demandons au Président Schulz qui a souvent marqué son attachement à la relation franco-allemande, d’intervenir auprès du Président de la République François Hollande.


(*) Voir et télécharger ici la Résolution du CA : Congrès 2016


Allez voir aussi dans “Archives les autres articles de la Rubrique  


 





0 Commentaires


Hinterlasse eine Antwort

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *